Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


Partenaires

cidd

 

aia

 

   ONUCI

 

   ADJL-CI

Dialogue National

Activités


11 et 12 septembre 2017, Grand-Bassam 
Le conflit foncier un fantôme générationnel !
 
Aucune des régions de la Côte d’Ivoire ne peut se targuer de n’avoir pas connu des conflits fonciers.
C’est un problème récurrent qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, de salive, mais aussi de sang.
Dans cette atmosphère de tension contenue et de sentiments d’inertie, comment les politiques peuvent-ils aider à faire taire, une fois pour toute, ces guéguerres sur le foncier rural et garantir les droits acquis ? Les représentants des partis politiques, membres de la Plateforme Prospective des Partis Politiques de Côte d’Ivoire (PPPP), en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et Audace Institut Afrique (AIA) y ont réfléchi les 11 et 12 septembre 2017 à l’Hôtel de France, Grand Bassam. Le thème : « Problématique du foncier rural et conséquences en Côte d’Ivoire ».
Cette activité apparait comme un franc succès dans la mesure où ceux-ci repartent instruits sur la question du foncier rural. Ainsi formés, ils deviennent des relais auprès de leurs différents partis pour aider à l’adoption de nouvelles voies contextualisées, constructives et propices à la réduction des conflits sur le foncier rural, gage d’un développement certain.
 
Autres sources:
www.droit-afrique.com/…/RCI-Loi-1998-750-domaine-fon…
• Article 12 de la nouvelle constitution Ivoirienne de 2016 « seuls l’Etat, les collectivités publiques et les personnes physiques ivoiriennes peuvent accéder à la propriété foncière rurale. Les droits acquis sont garantis ».

 
 
19 juillet 2017, Hôtel Belle Côte, Abidjan
Des élections oui, mais des élections Apaisée !!!
 
Loin d’être des moments de réjouissances, les périodes électorales sont des moments d’angoisse, de vives tensions en Afrique. Comment garantir un climat de paix après des élections en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire ?
C’est cette problématique qui a conduit à réexaminer la CEI, Autorité Administrative Indépendante chargée d’organiser les élections, lors d’un atelier le 19 juillet 2017 à l’hôtel Belle Côte avec l’ONG ‘’Actions pour la Protection des Droits de l’Homme’’ (APDH) en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES).
De nombreuses actions dans ce sens peuvent être citées, entre autres l’initiative prise par l’APDH de saisir la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples à l’effet d’enjoindre les autorités ivoiriennes de reformer la loi relative à la Commission Electorale Indépendante, pour sa non-conformité aux engagements internationaux pris par la Côte d’Ivoire, et pour lui permettre de revêtir les attributs d’indépendance et d’impartialité que lui exige son statut d’arbitre du scrutin électorale.  Cela, selon l’Arrêt historique rendu le 18 novembre 2016, APDH contre Etat de Côte d’Ivoire.
A moins de 30 mois des élections présidentielles de 2020, l’occasion est toute trouvée pour engager un plaidoyer en vue d’une réforme bien comprise de la CEI pour  des élections transparentes, crédibles et surtout paisibles garantissant la démocratie et la stabilité de l’Etat.
 
fr.african-court.org/images/Cases/Judgment/ARRET%20_%20REQUETE%20No%200012014%20_%20APDH%20C.%20LA%20REPUBLIQUE%20DE%20COTE%20DIVOIRE.pdf 
 

 

 
21 mars 2016, Abidjan
"La Réforme du secteur de la sécurité (RSS), une opportunité pour redéfinir le contrat social." 
 
La 41ème édition du forum mensuel d’information, d’échanges et de propositions en vue d’accompagner le processus de la Réforme du secteur de la sécurité (RSS) en Côte d’Ivoire, tenue le 21 mars à l’Hôtel TIAMA, a porté sur le thème «Cohésion Sociale, comme Ciment de la Réforme du Secteur de la Sécurité.» Présentant ce thème, M. Michel Séka, Directeur de la Cohésion Sociale au Ministère de la Solidarité, de la femme et de la Protection de l’Enfant, a indiqué que les éléments de la cohésion sociale (solidarité forte, conscience collective, participation active et inclusive) sont des facteurs de succès de la RSS.
Les échanges ont permis de relever que la RSS constitue une opportunité pour redéfinir le contrat social sur la base de la confiance car celle-ci n’est plus effective entre la population et les forces de sécurité et de défense. Par ailleurs, il est ressorti que le régime présidentiel constitue un frein au contrôle démocratique de la RSS en ce sens que la population a le sentiment de ne pas être écoutée. C’est pourquoi, la gouvernance démocratique de la RSS constitue un gage de réussite de la cohésion sociale.

 
 
11 octobre 2016, ONUCI sis à l’ex-hôtel Sébroko 
BBL 38 : Briser toute menace résiduelle entre les Forces de Sécurité Ivoiriennes et les populations locales : défi pour la sécurité et une paix durable en Côte d'Ivoire
 
La Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Madame Aïchatou Mindaoudou, a animé le mardi 11 octobre, la 38ème édition du «Brown Bag Lunch» (BBL) sur le thème : «Le retrait de l’ONUCI de la Côte d’Ivoire et implications sur les aspects sécuritaires». 
En situant l’importance de cette rencontre, Mme la Représentante Spéciale a rappelé que « depuis la résolution 1528 du Conseil de sécurité du 9 mars 2004 qui a créé l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), jusqu’à la Résolution 2284, l’appui aux institutions de sécurité ivoiriennes y compris le soutien multidimensionnel à la mise en œuvre de la stratégie nationale de Réforme du Secteur de la Sécurité a toujours constitué un des axes fondamentaux du mandat et des programmes de l’ONUCI en Côte d’Ivoire. »
Concernant le retrait de l’ONUCI, elle a indiqué qu’il a débuté progressivement en 2014, conformément à la résolution 2162 du Conseil de sécurité, pour aboutir à la fermeture définitive de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) en juin 2017 comme annoncée par la Résolution 2284 du Conseil de Sécurité adoptée le 28 avril 2016.
Abordant l’examen des implications sécuritaire du retrait de l’ONUCI, elle a procédé à une revisite des trois domaines d’action de soutien de la Mission dans le domaine de la sécurité :
i) la composante militaire de l’ONUCI,
ii) la composante police de l’ONUCI et
iii) le soutien à la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS).
 
Ces soutiens se traduisent par des conseils et assistances techniques aux niveaux tactique, opérationnel et stratégique. L’objectif de cette démarche globale vise à l’accroissement des capacités professionnelles de la Police et des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), ex-FRCI. Pour la RSS, elle a noté que « plusieurs résultats cruciaux ont été atteints et une véritable transformation en profondeur du secteur de la sécurité se produit. ».
Elle a souligné « qu’en dépit des avancées notoires des dernières années, le besoin de renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurité ivoiriennes et la nécessité de briser toute méfiance résiduelle entre elles et les populations locales, constituent encore un défi pour la sécurité et une paix durable dans le pays. » 
C’est pourquoi pour consolider les acquis de la RSS, elle a envisagée la poursuite des activités suivantes pour une meilleure efficacité dans l’établissement de la confiance et le renforcement des capacités des acteurs clés de la RSS, notamment :
- Le Brown-Bag Lunch (BBL) par le S-CNS avec le soutien des partenaires extérieurs, notamment le PNUD, la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et le Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP) ;
- Le soutien, par la FES, aux initiatives de développement des capacités de l’Assemblée Nationale pour renforcer ses fonctions de contrôle démocratique. Il s’agit notamment d’une formation sur le leadership collaboratif qui a été conçue et livrée par l’ONUCI et la FES, en collaboration avec le S-CNS à étendre aux cinq autres commissions de l’Assemblée Nationale.
Il faut noter la participation de plus de 80 personnes à cette 38ème édition du Brown Bag Lunch (BBL) dont Mme Mariatou KONÉ, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l'Indemnisation des Victimes, de SEM Claus AUER, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, de Monsieur Luc GREGOIRE, Directeur-Pays du PNUD.
 

 
 
27 juillet 2016, CERAP Cocody, Abidjan
Publication du Rapport d'enquête sociale sur la Réforme Constitutionnelle
 
Le mercredi 27 juillet 2016, a eu lieu au CERAP, Cocody, la publication du Rapport d’enquête sociale diligentée par l’ONG APDH (Actions pour la Protection des Droits de l’Homme) avec le soutien de la Friedrich-Ebert-Stiftung. 
Cette enquête visait à connaître l’opinion des Ivoiriens sur la problématique, l’opportunité et les modalités d’une nouvelle constitution en Côte d’Ivoire.
 

 
30 mars 2016, ONUCI sis à l’ex-hôtel Sébroko 
BBL 33 : Le contrôle citoyen de l’action publique (CCAP)
 
La trente-troisième (33ème) édition du Brown Bag Lunch (BBL), co-organisée par la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), l’ONUCI et le CERAP, s’est tenue ce mercredi 30 mars au quartier général de l’ONUCI sis à l’ex-hôtel Sébroko. Le thème de cette édition était « Le contrôle citoyen de l’action publique (CCAP) ». Il a été animé par le Docteur François Komoin, Président du Centre International pour le Développement du Droit (CIDD).
 
Après une approche définitionnelle, le Dr a présenté l’exercice du CCAP au niveau du cadre juridique et politique d’où sa question : est-ce que le CCAP marche-t-il en Côte d’Ivoire ? En réponse, il a cité quelques moyens de facilitation du CCAP et résultats dont la suspension du directeur de l’information de la RTI suite à la mauvaise couverture de l’attentat de Grand-Bassam, la fin du règne de « Yacou le chinois » sur la MACA, les mesures suite à l’affaire « Awa Fadiga »…
Pour une meilleure mise en œuvre du CCAP, Dr François Komoin a proposé :
1) Une plus grande implication de la presse dans l’exercice du CCAP,
2) Une meilleure information de la population sur le CCAP,
3) La mise en place d’une véritable politique d’éducation civique,
4) La promotion et l’appropriation du CCAP part les ONG,
5) L’instauration de débats publics entre le citoyen et le gouvernement,
6) La mise en place de comités d’évaluation des politiques publiques, en y excluant la présence des acteurs du gouvernement.
Notons que cette édition a été marquée par une première : la connexion en vidéo conférence avec les secteurs Est (Bouake) et Ouest (Daloa), qui ont regroupé dans leurs salles de conférences respectives des participants à l’instar d’Abidjan.

 
28 janvier 2016, siège ONUCI
BBL 31: « Loi de programmation militaire 2016 - 2020 : quel rôle pour la Commission de la Sécurité et de la Défense (CSD) de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire ? »
 
La 31ème session et la 1ère en 2016 du Brown Bag Lunch (BBL) s’est tenue le jeudi 28 janvier 2016 de 12 heures 30 à 14 heures 30 au siège de l’ONUCI sis à l’ex-hôtel Sébroko, Bâtiment principal, Salle de conférence «Unity Hall». Le thème de cette session, « Loi de programmation militaire 2016 - 2020 : quel rôle pour la Commission de la Sécurité et de la Défense (CSD) de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire ? », a été présenté par l’Honorable KRAMO Kouassi, Secrétaire de ladite Commission parlementaire.
 
Introduisant sa présentation, l’Honorable KRAMO Kouassi a souhaité une session avec des échanges plus interactifs. Il a défini la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) comme une approche coordonnée de la stratégie de défense et de sécurité en vue de garantir la paix, la liberté et la sécurité. Abordant le rôle de la CSD, il a relevé les trois (03) étapes majeures ; les actions en amont pour l’élaboration, le processus ayant abouti au vote et le mécanisme de contrôle de la mise en œuvre de la loi de programmation militaire.
Il a indiqué que c’est la première fois que la CSD à réussir à s’inviter en amont du processus en participant aux débats qui ont précédé à l’élaboration de la loi de programmation militaire 2016-2020, notamment la participation aux rencontres du groupe consultatif du Secrétariat du Conseil national de sécurité (S-CNS). Présentant le processus ayant abouti à l’adoption de cette loi, l’intervenant a rappelé le mécanisme de la fonction du vote des lois de l’Assemblée nationale. Ainsi, une foi que le bureau de l’Assemblée a reçu le projet de loi de programmation militaire, le Président de l’Assemblée nationale l’a transmis à la Commission permanente « Commission de la Sécurité et de la Défense (CSD) », une des six (06) commissions permanente existante, pour examen. C’est à cette étape que le Ministre en charge de la Défense est passé devant ladite Commission pour présenter la loi de programmation. Cette présentation a permis à la CSD de suggérer et obtenir des amendements. Après quoi, la loi a été votée en plénière à l’unanimité des Députés. Concernant le contrôle, il a souligné que la loi de programmation prévoit des mécanismes de suivi aux articles 19 et 20. A cet effet, le Gouvernement devra présenter chaque année un rapport sur la mise en œuvre de ladite loi lors du vote de la loi des finances. Par ailleurs, la fonction de contrôle dévolue à l’Assemblée permet à celle-ci de mettre en place un cadre de concertation périodique avec le Ministre en charge de la Défense (échanges institutionnels), d’inviter le ministre aux questions parlementaires et de mener des visites de terrain. Il a souligné que le vote de la loi de programmation militaire est une première en Côte d’Ivoire.
Les échanges qui ont suivis la présentation de l’Honorable KRAMO Kouassi ont porté essentiellement sur :
- Les avancées de la loi de programmation militaire pour le citoyen ivoirien ;
- Les moyens et limites de la CSD pour un meilleur contrôle de la mise en œuvre de cette loi ;
- Les stratégies de collaboration entre le S-CNS, la CSD, les partis non représentés à l’Assemblée et les OSC pour une meilleure vulgarisation et un meilleur contrôle de la mise en œuvre de cette loi ;
- La différence entre les lois portant programmation militaire et programmation des Forces de sécurité intérieure.
Il faut noter que plus de soixante-cinq (65) personnes ont pris part à cette trente et unième (31ème) session du Brown Bag Lunch (BBL) organisé par la FES en partenariat avec l’ONUCI et le CERAP.

 


 
10-11 décembre 2015, Grand-Bassam
Restitution et Validation de l’atelier d’auto-évaluation de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale (CDS)
 
Un « séminaire de restitution et de validation de l’atelier d’auto-évaluation de la commission Défense et sécurité de l’Assemblée Nationale », s’est tenu les Jeudi 10 et Vendredi 11 décembre 2015 à l’Hôtel de France à Grand Bassam. Co-organisés par la Friedrich-Ebert-Stiftung et la division RSS de l’ONUCI, ce séminaire avait pour objectif d’accroitre la performance des parlementaires de la Commission Sécurité et Défense de l’Assemblée Nationale (CSD) à légiférer et exercer leur rôle de contrôle démocratique. 3 moments ont ponctué de séminaire: L’identification par les parlementaires de leurs problèmes en matière de capacités parlementaires et leurs besoins législatifs, puis la priorisation des actions et enfin l’élaboration d’un plan d’action. Les travaux ont été dirigés par un expert du CNS (Conseil National de Sécurité).
 

01 décembre 2015 , Sebroko
BBL 30 : Cohésion Nationale et RSS
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La trentième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La stratégie nationale de cohésion sociale : quel impact sur le secteur de la sécurité et en particulier sur les relations civils-militaires". Ce thème a été présenté par Pr. KONE Mariétou, Directrice Générale du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS). 

 

 
24 et 25 novembre 2015, siège FES, Abidjan
Formation au Dialogue Démocratique
 
Les Mardi 24 et Mercredi 25 Novembre 2015, La Friedrich-Ebert-Stiftung a mis en œuvre avec Audace Institut Afrique (AIA), un programme de formation au dialogue démocratique à l'intention de représentants de 10 formations politiques Ivoiriennes. Pendant 2 jours,  20 acteurs politiques ont donc été formés aux techniques de communication politiques, et interagis sur la compréhension du dialogue démocratique ainsi que son opportunité dans notre pays. Ces 2 jours de formation sont le prélude à 3 autres sessions prévues pour l'année 2016, lors desquelles toutes les phases de conduite d'un dialogue démocratique seront abordées de manière très concrètes.  

 
18 novembre 2015, Immeuble Carbone, Cocody Abidjan
Election présidentielle d’Octobre 2015 en Côte d’Ivoire, quels enseignements pour la consolidation de la démocratie ? 
 
La Côte d’Ivoire vient de clôturer les élections pour le choix de son président. Mais déjà se profilent les scrutins législatifs, municipaux et autres avec des enjeux tous aussi importants les uns que les autres. En vue d’affronter ces échéances à venir avec sérénité, la Friedrich-Ebert-Stiftung et le Centre de Recherche Politique d’Abidjan (CRPA) ont organisé le mercredi 18 Novembre 2015 un panel intitulé : « Election présidentielle d’Octobre 2015 en Côte d’Ivoire, quels enseignements pour la consolidation de la démocratie ? » L’ambition était d’engager des débats constructifs et citoyens permettant d’évaluer le scrutin d’Octobre dernier, d’y extraire les bonnes pratiques électorales à capitaliser, détecter  les maillons faibles dont il faudra se prémunir pour préserver la paix et la stabilité politique du pays. Ce panel a réuni des acteurs de la société civile et du milieu universitaire, politologues, étudiants, représentants de ministères et organisations sous régionales. Il s’est achevé par la prise de recommandations fortes pour des élections futures de qualité. 
 

 
25 octobre 2015, Côte d'Ivoire
Mission d'observation électorale
 
Ce dimanche 25 Octobre 2015, était prévue l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. La régularité de ce scrutin étant un enjeu important, la Friedrich-Ebert-Stiftung a soutenu sur le plan matériel et logistique une mission d’observations composée de plusieurs observateurs réunis au sein d’une plateforme : le  ROSCI-CCAP (Réseau des Organisations De La Société Civile Ivoirienne Pour le Contrôle Citoyen De l’Action Publique). Cette mission d’observation classique, sillonnera dix localités situées à Abidjan et sa périphérie ainsi que dix autres localités situées à l’intérieur du pays. Ses observations seront condensées dans un rapport final qui sera rendu public à la fin de la mission. 
 

 
9 Septembre 2015
BBL 29 : « la résolution 2226 (2015) : Un tournant pour l’ONUCI »
 
La Friedrich-Ebert-Stiftung en partenariat avec l’ONUCI et le CERAP, a organisé le Mardi 9 Septembre 2015, la 29 eme édition du Brown Bag Lunch, petit-déjeuner débat axé sur les questions de la réforme du secteur de sécurité en Côte d’Ivoire. Cette nouvelle édition du BBL a porté sur le thème « la résolution 2226 (2015) : Un tournant pour l’ONUCI » développé par Monsieur Simon MUNZU, Représentant Spécial Adjoint Principal du Secrétaire Générale des Nations Unies. Dans sa présentation, Monsieur MUNZU a indiqué le contexte qui a suscité l’avènement de cette résolution, sa spécificité par rapport aux résolutions précédentes, les rôles qu’elle confère à la mission des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Le conférencier a par ailleurs présenté les domaines prioritaires de l’intervention de l’ONUCI au regard de cette résolution. Lors  des échanges, les participants ont abordé des questions liées au rôle de l’ONUCI dans les élections à venir, sa participation dans le dialogue inter-Ivoirien, la sécurité transfrontalière. 
 

 
08 septembre 2015
Elections transparentes et environnement apaisé en Côte d’Ivoire 
 
Le Mardi 8 Septembre 2015, s’est tenue à l’Hôtel belle côte à Abidjan, la 2 ème édition « des Rencontres  des Communicants », forum libre d’échanges et de débat sur des sujets d’intérêt national et international. Ce débat organisé par la Friedrich-Ebert-Stiftung en partenariat avec le Club Initiatives, a porté sur le thème « Elections transparentes et environnement apaisé en Côte d’Ivoire » débattu par des représentants de partis politiques et de la société civile, sous la participation d’organisations de la société civile, de médias, de jeunes. Il a permis d’aborder le cadre des élections à venir, les conditions de transparence, les problèmes en perspective, et  le défi même d’obtenir une élection apaisée en Côte d’Ivoire en 2015. Les échanges entre panélistes et participants ont permis d’évoquer des facteurs déterminants pour une élection transparente dans un environnement apaisé, comme le cadre constitutionnel, les aspects éthiques et moraux, la confiance, le rôle des partis politiques et de la société civile. Devant les problèmes relevés, des propositions ont été formulées par tous.
 

04 Août 2015
Visite de l'ISMCI
 
Depuis le 30 juin 2015, l'Intersyndicale du Secteur des Médias en Côte d'Ivoire (ISMCI) a vu le jour avec le soutien de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES). Le Comité exécutif dudit syndicat avec à sa tête le président élu, M. Kouadio Amonzame ,a effectué une visite de courtoisie au siège de la FES  en vue de présenter ses membres. ILa délégation a été reçue par M. Martin Johr, Représentant Résident et M. Innocent Amoikon, Chargé de Programmes. 
 

29 mai 2015 
BBL 28 : Sécurité des élections
 
Nous avons tenu en ce jour, vendredi 29 mai 2015, la 28ém session de notre déjeuner-débat mensuel, BBL, au sein de l’ONUCI sis ex sébroko. Ce BBL a été axé sur les perspectives de la société civile sur la sécurité des élections et pour ce fait a eu pour panelistes, des représentants de la société civile Ivoirienne. Chacun a d’abord de manière succincte abordé d’entrée les questions principales qui surgissent lorsqu’on évoque la question des élections prochaines, avant de se prêter aux jeux de questions des participants. Ce qui a permis à chacun des intervenants de revenir sur son champ d’action en tant que société civile, c'est-à-dire, le domaine des armes légères et de leur circulation et / ou prolifération , en ce qui concerne monsieur Karamoko DIAKITE , président de RASALAO-CI ; la question du respect des droits de l’homme et des enfants en période pré-électorale , électorale et postélectorale , avec madame Marie-Laure KINDO ASSAMOI, et aussi la question juridique et de lobbying auprès des populations pour qu’elles s’imprègnent des et comprennent les loi et les décisions juridiques prises et/ou à prendre , évoquée par la représentante de l’AFJCI Mme ToPKA Constance. 
 
Des échanges ont été aussi menés sur la question de la reforme de la constitution de 2000, sur la question du report des élections de 2015  ainsi que sur les différents aspects sécuritaires, en ce qui concerne la supervision des élections par l’ONUCI. 

 
06 au 08 Mai 2015, Grand Bassam
Suivi des Elections : Le PVT
 
L’ONG ADJLCI en partenariat avec la Friedrich- Ebert-Stiftung, a organisé du 06 au 08 Mai 2015, un séminaire  consacré à un outil d'observation: Parallel Vote Tabulation (PVT). Le PVT est un outil qui permet d'avoir les tendances réelles des résultats d'une élection, par un canal autre que le canal officiel et a pour avantage de réduire les risques de fraude et de manipulation des résultats. Ce processus a été utilisés dans plusieurs pays voisins tels que le Sénégal et  le Nigéria et le souhait des organisations de la société civile est de concourir à son utilisation lors des prochaines élections en Côte d’Ivoire.
 
Ce séminaire a vu la participation de plusieurs représentants et membres de différentes organisations de la société civile, tous aussi impliqués les uns que les autres au processus d’organisation d’élections calmes et apaisées.
 
Au sortir de ce  séminaire, les participants se sont engagés à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour accéder aux autorités compétentes afin de les encourager à accepter l’utilisation du PVT lors des élections 2015 en Côte d’Ivoire.

 
05 mai 2015, Hôtel Sébroko, Abidjan
BBL 27 : Réforme du secteur de la défense : défis et perspectives 
 
Ce Mardi 05 mai a eu lieu notre rendez-vous mensuel de BBL.  
 
Cette 27ème édition a été présentée par le ministre PAUL KOFFI KOFFI, ministre délégué chargé de la défense, sous le thème « Réforme du secteur de la défense : défis et perspectives ». 
 
Dans son exposé, Monsieur le ministre nous a fait un bref résumé sur L’état des lieux sur l’effectif de l’armée et l’utilisation du budget, il nous a aussi parlé du modèle de l’armée en construction avec les différents projets en cours pour moderniser cette dernière en renforçant son cadre institutionnel, législatif et règlementaire , également en réduisant les effectifs et rajeunissant  les troupes avec un  renforcement des capacités de celle-ci en créant des écoles de formation et de perfectionnement pour les militaires. Monsieur le ministre nous a aussi fait part des réformes initiées en terme de projets de loi, de la signature des traités, de la réforme de la gendarmerie avec l’entrée des femmes.  
 
Cet exposé a été suivi d’une série de questions auxquelles Monsieur Paul Koffi Koffi a répondu. 

 
31 mars 2015, Hôtel Sébroko, Abidjan
BBL 26 : La prolifération et la circulation illicite des armes et la reconstruction post-crise en Côte d’Ivoire 
 
Ce mardi 31 Mars 2015 a eu lieu au siège de l’ONUCI notre traditionnel déjeuner-débat mensuel dénommé Brown Bag Lunch(BBL), en partenariat avec  l’ONUCI et le CERAP. 
 
Cette 26ème édition a eu pour thème «La prolifération et la circulation illicite des armes et la reconstruction post-crise en Côte d’Ivoire», et a été présentée par Monsieur YAO Kouadio, Président de la Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petits calibres (ComNat-ALPC). Nous avons noté à cette édition la présence plusieurs représentants de la Police Nationale, de la Gendarmerie, des FRCI et de la société civile, notamment le General KOUASSI Gervais de la Gendramerie Nationale et le General TOURE Sekou des FRCI.
 
Après une communication de notre conférencier, les participants de la société civile, des partis politiques et des institutions nationales et internationales ont eu la possibilité d’un échange ouvert et critique. 

 
17 février 2015
BBL 25 : Le DDR, état et perspective
 
Ce mardi 17 février 2015 a eu lieu au siège de l’ONUCI, notre traditionnel déjeuner-débat mensuel dénommé Brown Bag Lunch(BBL) en partenariat avec l’ONUCI et le CERAP. Cette 25ème édition a eu pour thème « Le processus DDR en Côte d'Ivoire: état des lieux et perspective », et a été présentée par le Directeur Général de l’ADDR, Monsieur Fidèle SARASSORO. Nous avons noté à cette édition la présence des principaux acteurs politiques et de la société civile, notamment Messieurs les Ministres AMANI N’Guessan et KONATE Sidiki, respectivement du FPI et du RDR assis côte à côte. Après une communication de M. le DG, les participants de la société civile, des partis politiques et des institutions nationales et internationales ont eu la possibilité d’un échange ouvert et critique.
 

 
03 Février 2015
Félicitations, FES
 
Selon le "2014 Global Go To Think Tank Index Report", Rapport annuel 2014 du classement des Think Tank, initié par l'Université de Pennsylvanie, la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) occupe la 30è place mondiale (sur 150 institutions). Dans le cadre du classement régional Europe Occidentale (Top Think Tanks in Western Europe, Table 12, voir page 84 du document joint), la FES se trouve honorablement à la 10è place. Suivez le lien pour le document et plus de détails: http://repository.upenn.edu/ 
Les think tanks sont des organisations à but non lucratif, engagées qui publient des recherches, axées sur les politiques des pays, l'analyse et des conseils sur les questions nationales et internationales. Les publications et activités des Think Tanks permettent au public de prendre des décisions éclairées sur les politiques publiques. 

 
27 Janvier 2015 
BBL 24 : Rétrospectives 2014 et Perspectives 2015
 
Ce Mardi 27 Janvier 2015 a eu lieu à l’ONUCI, la 24ème édition du BROWN BAG LUNCH organisé en collaboration avec la division de la Reforme du Secteur de la Sécurité (RSS) de l’ONUCI et le CERAP. A cette édition il est à noter la présence de monsieur Représentant Spécial Adjoint pour la Côte d’Ivoire des Nations Unis, Mr Simon Munzu. L’intervenant du jour, Monsieur Alain DONWAHI, Secrétaire National du Conseil National de Sécurité (CNS), nous a fait un exposé plus détaillés sur la rétrospective 2014 du processus RSS en Côte d'Ivoire et les perspectives pour 2015. Le Représentant Résident de la FES, Martin Johr: "En tant que institution politique allemande la FES touche à la RSS afin de souligner que la RSS ne soit pas seulement un processus technique. Au contraire, c'est un outil politique qui a pour objectif principal d'assurer la sécurite des populations et de protéger les droits de l'homme. Au centre de toute reforme de la RSS, l'inviolabilité de l'individu doit primer."
lire un article de ONUCI

 
03-04 décembre 2014
CDS / RSS : Evaluation
 
De 3 au 4 décembre 2014  la Friedrich-Ebert-Stiftung Côte d'Ivoire a organisé en partenariat avec ONUCI l’atelier d’auto-évaluation de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale. 20 membres de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée Nationale ont participé à cet atelier à  l’hôtel Mantchan à Grand-Bassam.
 

 
03 décembre 2014
PPPP : Réduire les risques pour 2015
 
L'unique réunion de la Plateforme des Partis Prospective des Partis Politiques s'est déroulée le mercredi 03 décembre 2014 à Ivotel au Plateau. Cette unique session a vu la participation effective des dix partis politiques membres. L'atelier avait pour thème : "Préparer les élections de 2015 : comment réduire les risques de contestation" avec différents thèmes abordés : la Commission Electorale Indépendante (Cei), la liste électorale, l'adoption de la Loi sur le financement des partis politiques par l' Assemblée Nationale.
 

07 novembre 2014
Formation des Formateurs en observation des processus électoraux
 
La présence d’une organisation ou d’une plateforme d’organisations de la société civile qui observe le processus électoral d’une manière neutre et objective peut inspirer confiance à l’électorat, accroître la participation citoyenne et promouvoir la libre expression dans un climat de sécurité, de confiance et de paix sociale.
 
C’est dans cette perspective que la fondation Friedrich-Ebert en partenariat avec l’ONG ADJL-CI a organisé l’atelier de formation des formateurs en observation des processus électoraux du 5 au 7 Novembre 2014 à Grand Bassam.   
 
Ont participé à cette formation, 30 délégués issus d’un regroupement de 11 organisations de défense des droits humains.
La présente formation s’est axée principalement sur des nouvelles techniques d’observation électorale et a été dispensée par trois Consultants-Formateurs : 
 
Madame SOKHNA MBAYE, chargé de programme au NDI
Professeur BOBACAR GUEYE
Monsieur ANZOUA KOFFI Abou , chargé de programme au CERAP
 
Les travaux du séminaire se sont articulés autour de 6 communications, suivies d’un atelier pratique. Les thèmes des six communications étaient les suivants : 
Module 1 Le PVT (Parrallel Voting Tabulation) 
Module 2 : La situation room
Module 3 : Présentation des différentes étapes des processus électoraux, les acteurs des processus électoraux et leurs interactions. 
Module 4 : conditions de création d’une MOE, mode d’organisation et élaboration des feuilles de route 
Module 5 : réseautage en matière d’observation électorale : les différentes formules, leurs avantages et leur efficacité.
Module 6 : La rédaction des rapports d’observation : Initiation aux techniques de rédaction à travers quelques modèles pratiques
Travail de Groupe : Travail de groupe sur l’élaboration des feuilles de route a mis fin à la séance de travail.
 

 
28 octobre 2014
BBL 22 : Sécurité et Election part II
 
La 22ème édition du Brown Bag Lunch (BBL) a été organisée par la Division RSS de l’ONUCI en collaboration avec le bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en Cote d’Ivoire et le CERAP, le mardi 28 Octobre 2014 à l’ex-hôtel Sébroko, le siège de l’ONUCI et portait sur le thème : " Sécurité et Elections ".  
 
L’intervenant, Le Général Lanciné CISSÉ, Directeur de Cabinet Adjoint Chargé de la Sécurité du Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité a ouvert la session en présentant la fonction et les responsabilités de son ministère et en expliquant les changements opérés depuis les dernières élections de 2010.
 
Il a souligné les efforts pour établir un processus électoral participatif et démocratique. La coopération inter-organisationnelle est primordiale pour vérifier des élections transparentes et pacifiques. Il a annoncé des évaluations constantes des mécanismes mis en place, pour assurer la sécurité matérielle lors des élections prochaines.
La présentation était suivie par une discussion animée entre les délégations présentes, représentant une grande variété de partis politiques, d’institutions gouvernementales ainsi qu’internationales et des acteurs de la société civile.  
  
Au vu des élections prochaines, la 22ème édition de BBL a permis aux acteurs d’échanger sans réserve leurs avis sur la sécurité pour garantir le déroulement d’élections justes et pacifiques. Plusieurs points importants concernant les menaces potentielles figuraient à l’ordre du jour. Les questions de désarmement des groupes paramilitaires et de Dozos, le phénomène des « microbes » et le rôle de forces policières pendant les élections ont été discutées. Il a aussi été question des dispositions à prendre en vue d’une protection du votant, au cas où le virus Ebola serait éventuellement présent en Côte d’Ivoire lors de ces élections. En outre, l’élaboration des listes électorales, le budget et la composition de la CEI ont également été discutés.
 
Selon le General, toutes les dispositions sont prises dans le chronogramme mis en place assurer la sécurité des biens et des personnes, jusqu’au jour de la proclamation des résultats. Le General CISSE a aussi annoncé que le ministère prendra ses responsabilités sérieusement, pour éviter les heurts des élections précédentes  et s’assurer que la Côte d’Ivoire sortira définitivement de la crise avec des élections juste et pacifique en 2015.
 
La Fondation Friedrich-Ebert est heureuse du dénouement de la conférence et se réjouit d’avance d’une participation active des acteurs aux BBL suivants.

 


08 octobre 2014
BBL 21 : Sécurité et Elections
 
 
La 21ème édition des Brown Bag Lunch (BBL) a été organisée par la Division RSS de l’ONUCI en collaboration avec le bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en Cote d’Ivoire et le CERAP, le mercredi 08 Octobre 2014 à l’ex-hôtel Sébroko, le siège de l’ONUCI. Elle s'est déroulée sur le thème : " Sécurité et Elections ". 
 
L’intervenant M. Sourou KONE, Vice-président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) a ouvert la session en présentant la fonction et les responsabilités de CEI en expliquant les changements opérés depuis les dernières élections de 2010.
 
La présentation était suivie par une discussion animée entre les délégations présentes, représentant une grande variété de partis politiques, d’institutions gouvernementales ainsi qu’internationales et des acteurs de la société civile. 
 
En regardant les élections prévues pour l’année prochaine, la 21ème édition de BBL a permis aux acteurs d’échanger sans réserve leurs avis sur la sécurité pour garantir le déroulement d’élections justes et pacifiques. Plusieurs points importants figuraient à l’ordre du jour. Les questions de désarmement des groupes paramilitaires, le phénomène des « microbes » et le rôle de forces policières pendant les élections ont été aussi discutés.  En outre, l’élaboration des listes électorales et la composition de la CEI ont également été discutés.
 
La Fondation Friedrich-Ebert est heureuse du dénouement de la conférence et se réjouit d’avance pour la participation active des acteurs aux BBL suivants. 

 
02 septembre 2014
BBL 20 : La pratique des Droits de l'Homme dans les institutions sécuritaires
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La vingtième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La pratique des Droits de l'Homme dans les institutions sécuritaires" 
 

 
 
05 août 2014
BBL 19 : Rôle des partis politiques dans le contrôle démocratique de la RSS
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La dix-septième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Rôle des partis politiques dans le contrôle démocratique de la RSS" 

 
08 juillet 2014
BBL 18 : La RSS et l'Etat en Mer
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La dix-septième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La RSS et l'Action de l'Etat en Mer"  
 

17 juin 2014
BBL 17 : La gestion des rumeurs dans un contexte pré-électoral
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La dix-septième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La gestion des rumeurs dans un contexte pré-électoral" 

04 juin 2014
Finale Concours de débats
 
Le mercredi 04 juin 2014 ont eu lieu au sein du CERAP les demi-finales et finales de la première édition du concours débat organisé par Audace Institut Afrique (AIA) en collaboration avec la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES).
Ayant débuté avec 12 équipes au total , la demi-finale a réuni 6 équipes : Student For Liberty (SFL ), le Club d’économie, l’Institut Universitaire d’Abidjan (IUA-1),l’ Université des Lagunes, le Club d’histoire et l’Ecole Nationale de Statistique et d’Economie Appliquée (ENSEA).Ces équipes se sont affrontées deux à deux les unes après les autres sous la vigilance du jury constitué de monsieur Adamo KOUAME, Chargé de programme à la FES , Madame Gisèle DUTHEUIL directrice de AIA (Audace Institut Afrique) et de Monsieur KADIO Jean Camile président du jury et ancien lauréat de concours d’art oratoire.
Le thème ou assertion de la demi-finale et de la finale ce jour était  « la terre doit appartenir à l’état ». Il était question pour les équipes adversaires de soutenir pour l’une la thèse et pour l’autre la réfuter et avec des arguments convaincants .Ainsi donc à l’issu de débats très instructifs, deux équipes se sont démarquées du lot des demi finalistes pour se retrouver en finale ; ce sont les équipes Club d’Histoire et Student For Liberty.
Une finale âprement discutée, qui a donné du fil à retordre aux membres du jury, pour départager les deux équipes.
Ainsi à la fin des débats et donc du concours, le président du jury a prodigué quelques conseils aux étudiants présents sur l’art des débats publics, comment se tenir et comment respecter les les règles, à la suite de quoi il a proclamé les résultats.
Finalement c’est l’équipe de Student For Liberty qui est sorti vainqueur de cette session 2014.
Les candidats finalistes et demi finalistes ont tous reçu des récompenses symboliques de la FES et sont tous ressortis de là avec un plus en ce qui concerne l’art oratoire.
Nous espérons revenir l’an prochain avec plus de candidats et plus d’engouement autour de cette activité. Merci à AIA et à tous les participants de cette édition 2014.
 
L'album photo "CONCOURS DEBATS" sera ajouté plus tard.

06 mai 2014
BBL 16 : La problématique des Dozos et la RSS
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La seizième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La problématique des Dozos et la RSS" 

 

Du 09 au 12 avril 2014
Formation des députés au contrôle démocratique du secteur de la sécurité

L'Onuci, Le Conseil National de Sécurité et la Friedrich-Ebert-Stiftung Bureau Abidjan organise une formation à l'endroit des députés membres de la Commission Défense et Sécurité. La formation s'est déroulée à l'hôtel Etoile du Sud de Grand-Bassam du 09 au 12 avril dernier. L’objectif général de ce projet est de permettre aux membres de la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale Ivoirienne de pouvoir assurer leur fonction de contrôle démocratique du secteur de la sécurité de manière efficace. Toutes les informations disponibles au Bureau Abidjan. Article de presse : Fraternité Matin du 14.04.2014


01 avril 2014
BBL 15 : Liens entre la Réconciliation Nationale et la Sécurité

Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La quinzième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Liens entre la Réconciliation Nationale et la Sécurité"


 
25 février 2014
BBL 14 : Réforme de la police : Perspective pour une véritable protection des civils
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La quatorzième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel, le 25 février 2014 avec comme thème : "Réforme de la police : Perspectives pour une véritable protection des civils" 

 
28 janvier 2014
BBL 13 : Rétrospective 2013 du processus RSS
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La treizième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel, le 28 janvier 2014 avec comme thème : "Rétrospective 2013 du processus RSS" 

 
28 janvier 2014
BBL 12 : Bilan 
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La douzième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Bilan de ce forum sur la RSS" 
 
 

 
26 Novembre 2013 
BBL 11 : La société civile et la RSS : place du genre
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La onzième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La société civile et la RSS : place du genre" 
 
 

29 octobre 2013 
BBL 10 : Faut-il reformer la justice militaire en Côte d’Ivoire ? 
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La dixième session se déroulera à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Faut-il reformer la justice militaire en Côte d’Ivoire ?"
 

 
24 septembre  2013 
BBL 9 : La nouvelle Résolution  2112 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La neuvième session se déroulera à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La nouvelle Résolution  2112 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies"
 

 
22 août  2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 8 : Quelles mesures pour lutter contre la violence armée en Côte d’Ivoire ?
 
Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La huitième session se déroulera à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Quelles mesures pour lutter contre la violence armée en Côte d’Ivoire ?" 

 


 
04 décembre 2013, Hôtel Manhattan Suites Riviera Attoban
Plateforme prospective des partis politiques 5
 
Cette rencontre a eu pour but de d'e rappeller les actions menées par la plateforme tout au long de cette année. Puis, une communication sur "l'art du compromis en politique" a été faite par Dr DODO. Enfin, une discussion sur les perspectives de la plateforme des partis politiques a terminé cette rencontre.
 
Rapport disponible au siège de la FES
 

 
31 juillet 2013, Hôtel Manhattan Suites Riviera Attoban
Renforcement des capacités des OSCI au contrôle citoyen
 
La Côte d’Ivoire qui est sortie gravement affaiblie de la longue crise postélectorale de 2010, est confrontée à de multiples défis parmi lesquels celui de l’amélioration de sa gouvernance mise à mal par plusieurs années de dysfonctionnements à tous les niveaux de l’appareil d’Etat et des collectivités décentralisées. Certes, à sa propre instigation ou sous l’effet des conditionnalités des bailleurs de fonds, le gouvernement mène diverses actions de sensibilisation (Ateliers de renforcement des capacités,  séminaires gouvernementaux, etc). Cependant, l’efficacité de ces initiatives publiques ne pourrait être davantage accrue que par l’implication effective de la société civile dans les processus de contrôle de la gestion des affaires publiques. Et ce, par la mise en place dans notre pays d’un vaste réseau de Contrôle Citoyen de l’Action publique (CCAP) qui est le mécanisme le plus approprié d’intervention de la société civile dans ces processus de contrôle. Le présent atelier de formation des formateurs en CCAP, fait suite à celui du 25 juin 2013. Organisé par ADJLCI en partenariat avec FES, il vise à créer une dynamique soutenue de promotion du CCAP en Côte d’Ivoire, tout en permettant aux participants d’acquérir les connaissances et les techniques pédagogiques nécessaires à la dissémination du CCAP à travers tout le territoire national.
 
Documentation disponible au bureau de la FES.

29 juillet 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 7 : Séparation des pouvoirs : quel rôle pour le parlement dans le contrôle démocratique de la RSS ?

Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La septième session se déroulera à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Séparation des pouvoirs : quel rôle pour le parlement dans le contrôle démocratique de la RSS ?"


01 juillet 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 6 : Le contrôle démocratique de la sécurité : Quel rôle pour le Parlement? Quel rôle pour la société civile ?

Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La sixième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Le contrôle démocratique du secteur de la sécurité : quel rôle pour le Parlement ? Quel rôle pour la société civile ?"


25 juin 2013, Manhattan Suites, Riviera Attoban
Renforcement des capacités des OSC au contrôle citoyen

La bonne gouvernance qui favorise une gestion plus transparente et plus efficiente des ressources publiques et une plus grande participation des populations aux actions de développement à tous les niveaux, est une condition incontournable du progrès économique et social. En Côte d'Ivoire, en dépit de de la volonté politique exprimée par les gouvernants d'améliorer la gouvernance, qui s'est illustrée notamment par la création au début des années 2000, d'un Secrétariat d'Etat à la Bonne Gouvernance, qui est aujourd'hui le Secrétariat National à la Gouvernance et au Renforcement des Capacités (SNGRC), de nombreux progrès restent à faire dans la gestion des biens publics. D'où la nécessité d'une plus grande implication de la Société Civile dans l'amélioration de la gouvernance à travers l'exercice du contrôle citoyen. L'Objectif général est de renforcer les capacités des OSC ivoirienne, à l'effet d'accroître, l'exercice du contrôle citoyen de l'action publique, comme moyen d'amélioration de la gouvernance en Côte d'Ivoire. Ce séminaire a réuni 35 participants issus de 16 organisations de la société civile. Trois communications ont meublé ce séminaire dont :

Théorie- Concept et principes du contrôle citoyen et de l'action publique (CCAP)
Les outils du CCAP et cas pratiques
Quelles stratégies pour un CCAP efficace en Côte d'Ivoire ?
Ces communications sont suivies de travaux en ateliers.

Documentation disponible au bureau de la FES


12 juin 2013, Manhattan Suites, Riviera Attoban
Plateforme prospective des partis politiques en CI : Préparer aujourd’hui des élections apaisées en 2015

La plateforme des partis politiques ivoiriens a été créée par la FES et AIA en novembre 2012. Cette initiative repose sur la volonté de promouvoir la résolution 2062 comme un outil central et consensuel de sortie de crise et d’engager des réflexions de fonds sur les grands thèmes abordés par cette résolution (Sécurité, justice et droit de l’homme, réconciliation et problématique des élections). Les 13 février et 13 mars 2013, la FES et AIA ont réuni la plateforme prospective des partis politiques (PPPP) sur le thème de la problématique des élections futures. Une liste de recommandations relatives aux élections locales d’avril et au futur scrutin présidentiel de 2015 ont été signées par l’ensemble des partis politiques participants . Cette quatrième rencontre a pour objectif principal : Favoriser la mise en place d’un processus électoral consensuel pour les prochaines élections présidentielles avec un chronogramme indicatif permettant de faire les réformes structurelles sans précipitation en tenant compte des échecs passés.


27 mai 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 5 : Le Désarmement Démobilisation et Réintégration (DDR) en Côte d'Ivoire

Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La cinquième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Le DDR en Côte d'Ivoire"


29 avril 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 4 : Quelles Forces Républicaines pour la Côte d'Ivoire?

Les Brown Bag Lunches (BBL) sont organisés par la Division RSS de l’Onuci en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet BBL est de créer en Cote d’Ivoire, une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pourmener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La quatrième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "Quelles Forces républicaines pour la Côte d'Ivoire ?"


17 avril 2013, siège FES Abidjan
Soirée Thématique 1 : Les pires formes de travail des enfants

Ce mercredi 17 avril 2013, s’est tenue au siège de la FES Abidjan, la première rencontre thématique sur « Les pires formes de travail des enfants ». L’animation de la conférence a été confiée au docteur KPONHASSIA Gabin, sociologue. Son exposé s’est articulé autour de trois points :

1- La définition du concept
2- La situation du travail des enfants en Côte d’ivoire
3- Les facteurs aggravants de cette situation

Le travail socialisant (les tâches domestiques et champêtres) ne peut servir de prétexte au travail avilissant (grave atteinte à la santé physique et mentale de l’enfant). La situation du travail des enfants en Côte d’Ivoire est jugée alarmante au vue des statistiques (plus de 1500000 enfants concernés en 2008). Le conférencier a exhorté les jeunes leaders d’en prendre conscience et de s’investir individuellement ou collectivement (à travers leurs organisations de provenance) afin de contribuer à l’éradication de ce fléau. La paupérisation de la population et le manque de sensibilisation sont les principaux facteurs aggravants de cette situation. Face à cette situation, des efforts ont été faits par l’état à travers la mise en place d’une direction spécialisée et la prise de décrets dans le but lutter efficacement contre ce fléau. Les ONG nationales et internationales (BICE) sont très engagées dans ce combat. L’exposé a été suivi de débats très intéressants et constructifs. Cela dénote de l’intérêt que les participants ont accordé à ce thème. La rencontre s’est achevée à 17 heures 30 par une collation.

Documents disponibles au bureau FES


18 mars 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 3 : La question du genre au sein de la RSS

Ces Brown Bag Lunches sont organisés par la Division RSS de l’ONUCI en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet "Brown Bag Lunches" (BBL) est de créer en Cote d’Ivoire une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La troisième session s'est déroulée à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La question du genre au sein de la Réforme du Secteur de Sécurité"


13 mars 2013, siège FES
Signature des Recommandations adoptées le 13 février 2013

Le mercredi 13 février 2012,FES, AIA et Onuci avaient réuni la plateforme des partis politiques ivoiriens à l’Hôtel Manhattan Suites. L’objectif de la rencontre était d’engager une réflexion sur les conditions de mise en application de la résolution 2062 adoptée le 26 juillet 2012 par le Conseil de sécurité de l’Onu en axant la rencontre particulièrement sur le thème de la problématique des élections.Les partis politiques présents ont été réunis en quatre ateliers pour affiner la réflexion sur les sujets suivants : la commission électorale indépendante ; la carte et la liste électorales ; la sécurité des processus électoraux ; la problématique des candidatures. Suite à des échanges en séance plénière sur les travaux des quatre groupes, il est ressorti des recommandations consensuelles qui rassemblées dans un document seront signés par leurs auteurs. Ce document rendu ainsi officiel sera transmis aux autorités compétentes.


18 février 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 2 : Défi de la mise en oeuvre du RSS en CI

Ces Brown Bag Lunches sont organisés par la Division RSS de l’ONUCI en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet "Brown Bag Lunches" (BBL) est de créer en Cote d’Ivoire une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La première session s'est déroulé à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La RSS et le contrôle Démocratique/Quelle communication ?"


28 janvier 2013, Siège ONUCI Sebroko Hôtel
BBL 1 : La RSS et le contrôle Démocratique

Ces Brown Bag Lunches sont organisés par la Division RSS de l’ONUCI en collaboration avec le bureau en Cote d’Ivoire de la Friedrich Ebert Stiftung (FES). L’objectif principal du projet "Brown Bag Lunches" (BBL) est de créer en Cote d’Ivoire une communauté épistémique focalisée sur la RSS. Les BBL visent donc à servir de forum d’idée pour mener à bien la RSS mais aussi permettre de prévoir, éviter ou surmonter les obstacles qui se poseraient à celle-ci. La première session s'est déroulé à Sebroko Hôtel avec comme thème : "La RSS et le contrôle Démocratique : La question de la communication".


13 février 2013, Manhattan Hôtel
Atelier : Plateforme prospective des partis politiques en CI

L’objectif principal de la nouvelle réunion de la plateforme prospective des partis politiques ivoiriens est de faire le point, avec les participants de la rencontre du 21 novembre dernier, sur l’accueil des travaux par leurs bases politiques respectives et de dégager ensemble des voies concrètes pour faire avancer les recommandations en axant la rencontre essentiellement sur le thème de la problématique des élections futures (Les 3 autres thèmes seront abordés au cours de prochaines rencontres).

TDRs
Programme