Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


Partenaires

olped

cnp

 

unjci

logo istc

Presse

Ligne actuelle de travail

  • la formation des journalistes
  • la contribution à la création d’un cadre politique, juridique et économique sain pour l'exercice de la profession.

Activités

 
27-28 juillet 2016, Friedrich-Ebert-Stiftung, Abidjan
Monitoring visit to SYNAPPCI
 
Du 27 au 28 juillet 2016, s’est tenue dans les locaux de la Friedrich-Ebert-Stiftung, une formation soutenue par la Friedrich-Ebert-Stiftung, avec l’appui technique de UNI Global Union - Media, Entertainment & Arts. 
Cette formation de haut niveau, animée par M. Nigel Flanagan, était destinée aux membres du Bureau Exécutif National du SYNAPPCI et des responsables de ses sections locales à l’intérieur du pays.
 

 
23 juin 2016, Ivotel, Abidjan
25 acteurs de la société civile formés à l'accès à l'information d'intérêt public en Côte d'Ivoire
 
La Commission d’Accès à l’Information d’Intérêt Public et aux Documents Publics (CAIDP), en partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), a organisé un atelier le 23 Juin dernier dans le quartier des affaires à Abidjan Plateau.
Cet atelier visait à contribuer à faciliter l’accès des populations ivoiriennes à l’information d’intérêt public en procédant à la vulgarisation de la Loi n° 2013-867 du 23 décembre 2013 relative à l’accès à l’information d’intérêt public. 
Deux communications ont été développées. La première a porté sur le thème : « Contexte d’adoption et contenu de la loi » présenté par Me HOUPHOUET ANGE-OLIVIER, Avocat, Commissaire de la CAIDP. 
Et dans la seconde communication, M. N’GUESSAN-BALLE Brice, Directeur des Affaires Juridiques de la CAIDP a entretenu les séminaristes sur le thème : « CAIDP : Rôle et missions ». 
A la suite de ces communications qui ont retenu l’intérêt et l’attention des participants, des échanges fructueux s’en sont suivis, sous la modération de M. GOORE BI HUE, Journaliste et Commissaire à la CAIDP.
Le Chargé de Programme Séraphin Konan KOUAME, au nom de M. Martin JOHR, Représentant Résidant de la Friedrich-Ebert-Stiftung a dit que l’accès à l’information pour toutes les couches de la population est le thermomètre voire le baromètre de la démocratie. Il a ajouté qu’il a la conviction que les participants à l’atelier auront une meilleure connaissance sur l’accès à l’information d’intérêt public en Côte d’Ivoire.
Notons que ce premier atelier marque le début d’une collaboration avec la CAIDP qui va se concrétiser le mois prochain, par un autre atelier avec les radios de proximités.

 
30 Mai 2015, Abidjan, Plateau
Intersyndicale des Médias
 
Le samedi 30 Mai 2015 s’est tenue à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA) l’assemblée générale constitutive de l’Intersyndicale des média de Côte d’Ivoire. La rencontre a réuni une dizaine de syndicats du milieu de la presse aussi bien écrite qu’audio-visuelle. Les débats ont abouti à l’adoption du règlement intérieur de l’ISMCI après quoi l’on est passé au vote pour désigner le nouveau Président de la structure.
Quatre candidatures avaient été déclarées au départ à savoir : Mr Kouadio Amozame du Syninfo, Mr Gbato Guillaume du Synappci, Mr Yahouet Malick du Synacom-ci et Mr Glodé Francelin du Saapci. Mais bien avant le vote Mrs Yahouet Malick et Glodé Francelin se sont désistés en faveur de Mr Kouadio Amozame. Il ne restait plus en lice que Mr Kouadio Amozame et Mr Gbato Guillaume.
Au terme du vote, sur un total de 48 votants Mr Amozame Kouadio a recueilli 31 voix contre 17 pour Mr Gbato Guillaume. Mr Kouadio Amozame devient donc le tout premier Président de l’ISMCI pour un mandat de deux ans renouvellable une seule fois. 
Au commissariat aux comptes ont été élus par acclamation respectivement Mr Yeo Ouattara du SELE-Fratmat comme premier commissaire aux comptes et Mme Victorine Yao Yoboué comme deuxième commissaire aux comptes. 

 
15 octobre 2014, CERAO, Cocody, Abidjan
Renforcement des capacités des leaders syndicaux des media

 

La Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en Cote d’Ivoire en partenariat avec le Syndicat National des Agents de la Presse Privée de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI) a organisé un atelier de renforcement des capacités des leaders syndicaux des différents syndicats du secteur des médias le mercredi 15 Octobre 2014 à la Conférence Episcopale Régionale de l'Ouest Francophone (CERAO). Plus de 20 participants ont assisté à cet atelier qui a porté sur le recrutement et la négociation collective. 
 
Après la cérémonie d’ouverture, M. GBATO Guillaume, président du Comité de pilotage de l’intersyndicale des médias, a présenté le bilan des activités pour la mise en place de l’intersyndicale, dont le lancement est prévu pour la fin de cette année.
 
La présentation a été suivie par une discussion animée entre syndicalistes présents, représentant une grande variété de la presse écrite  et audio-visuelle. 
 
Par la suite, M. TSUMBU Innocent, d’UNIAFRICA, a donné deux formations concernant le travail des syndicalistes. La première a porté sur les défis du secteur des médias et la politique de recrutement. C’était une introduction générale dans le rôle important des syndicats de la presse en Côte d’Ivoire. La deuxième présentation a traité  des bonnes pratiques concernant de la négociation collective.
 
Les participants ont suivi les présentations avec grande attention.  Cela s’est démontré dans l’échange intense et productif qui s’en est suivi. Les résultats de l’échange ont été consignés dans une résolution et une recommandation pour la mise en place effective de l’intersyndicale du secteur des média.

 

De mars à Août 2014, Abidjan, Abengourou, Bouaké, Daloa, Man
Formation des professionels des media en notion de droit
 
La profession de journaliste ou de professionnel de media en Côte d’Ivoire n’est pas exclusivement réservée aux diplômés en journalisme. De même, un titulaire de diplôme en journalisme n’est pas automatiquement un journaliste professionnel ou un professionnel de media. On peut en déduire que, quelle que soit la position du postulant, la formation est indéniable et primordiale. Aussi l’ONG Transparency Justice avec ses parttenaires l’Ambassade de France et Friedrich-Ebert-Stiftung entend-t-elle  contribuer à la consolidation de l’Etat de droit en Côte d’Ivoire par la formation de 320 professionnels des médias en notions de droit pour une meilleure diffusion de l’information juridique et judiciaire. 
 
Cinq (5) grandes localités ont été ciblées pour cette série de formation. A savoir :
- Abidjan : Mois de Mars 2014 (2 sessions) 
- Abengourou : Mois d’Avril 2014
- Bouaké : Mois de Mai 2014
- Daloa : Mois de Juillet 2014
- Man : Mois d’Août 2014
 

 


 
18 mars 2014, Maison de la Presse, Abidjan - Plateau
Lancement du site Web de l'OLPED
 
Le site web de l'Observatoire de la Liberté de la Presse, de  l'Ethique et de la Déontologie (OLPED) a été présenté ce mardi 18 mars 2014 au cours d'une conférence de presse en présence de nombreuses personnalités du monde le Presse en Côte d'Ivoire, et de M. Dalichau, représentant résident par intérim de la Friedrich-Ebert-Stiftung en Côte d'Ivoire, partenaire. Ce site permettra la promotion de la liberté de la presse, initié de 2014 par Ll'OLPED et surtout l'accès du public à toutes informations émanant de cet outil de régulation. Il s'agira, entre autres, de la visibilité de ses actions par la divulgation des résultats de son monitoring. 
 
L'album photo "LANCEMENT SITE WEB DE L'OLPED" sera incessament ajouté.
 
Presse :
 
article AIP
 
article lebabi.net

26-28 juin 2013, Hôtel Mantchan, Bassam
Eveil de la conscience professionnelle du journaliste 3

L’élaboration des codes de déontologie et des chartes, la mise en place des instances de régulation, la création des instances d’autorégulation et l’expérience des médiateurs apportent la preuve que le journalisme n’a pas que des jours de gloire. Sans doute, convient-il d’ajouter à la panoplie des précautions et mesures,le regard du journalistesur lui-même. L’introspection ne saurait manquer à l’appel des dispositions devant contribuer à faire mériter au journalisme son nom et à ceux qui le pratiquent, leur dignité. cette deuxième session réunira cette deuxième session réunira un troisième groupe composé des secrétaires généraux de rédaction de la presse écrite en Côte d'Ivoire.

Presse


04 mai 2013, siège Maison de la Presse, Plateau
Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2013

Les professionnels des media et journalistes de Côte d'Ivoire ont célébré la 20è édition de la Journée mondiale de la Liberté de la Presse, le samedi 04 mai 2013 à la Maison de la Presse au Plateau. Le thème : "Parler sans crainte et assurer la liberté d'expression dans tous les média". Les grands points : une procession de tous les corps de la presse ivoirienne, de la Bibliothèque nationale jusqu'à la maison de la Presse, deux conférénces-débats animés par Mr Raphaël Lakpé, président du conseil National de la Presse et Mr Zio Moussa, président de l'OLPED, la série d'allocution qui a vu la présence effective de Me Bamba-Lamine, Ministre de la Communication. Plus de détails dans le rapport d'activité.
Article Presse


20 au 22 mars 2013, Hôtel Maffouet, Bassam
Eveil de la conscience professionnelle du journaliste 2

L’élaboration des codes de déontologie et des chartes, la mise en place des instances de régulation, la création des instances d’autorégulation et l’expérience des médiateurs apportent la preuve que le journalisme n’a pas que des jours de gloire. Sans doute, convient-il d’ajouter à la panoplie des précautions et mesures,le regard du journalistesur lui-même. L’introspection ne saurait manquer à l’appel des dispositions devant contribuer à faire mériter au journalisme son nom et à ceux qui le pratiquent, leur dignité. cette deuxième session réunira un second groupe (différent de la session de 2012), de Rédacteurs en Chef et de Directeurs de publication de le presse écrite en Côte d'Ivoire.

Presse


26 au 28 décembre 2012, Hôtel Koral Beach, Grand Bassam
Eveil de la conscience professionnelle du journaliste

L’élaboration des codes de déontologie et des chartes, la mise en place des instances de régulation, la création des instances d’autorégulation et l’expérience des médiateurs apportent la preuve que le journalisme n’a pas que des jours de gloire. Sans doute, convient-il d’ajouter à la panoplie des précautions et mesures, le regard du journaliste sur lui-même. L’introspection ne saurait manquer à l’appel des dispositions devant contribuer à faire mériter au journalisme son nom et à ceux qui le pratiquent, leur dignité.


07 décembre 2012, Manhattan Suites Hotel
Techniques de campagne et de communication électorale

En Côte d'Ivoire, l'Olped a mis un point d'honneur à la célébration de la journée mondiale de la liberté de la Presse. En y associant, toutes les organisations professionnelles des médias, les partenaires des média et la Ministère de la communication.L'Olped a animé une conférence ayant pour thème : "Défis pour les media dans un nouvel environnement : le cas de la Côte d’Ivoire".

 

Vous etes ici: » Thématiques et Partenaires » Média » Presse