Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


Partenaires

ASSEMBLEE NATIONALE

Le travail parlementaire

Ligne actuelle de travail

  • Amener le Parlement à tenir son rôle en tant que pouvoir constitué
  • Renforcer les capacités des députés et du personnel de l'Administration
  • Amener le Parlement ivoirien à prendre sa place dans le débat régional

Activités

 
18-20 juillet 2016, Hôtel de France, Grand-Bassam
Formation de la Commission Défense et Sécurité de l'Assemblée Nationale en Leadership Collaboratif
 
La Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et la Division Réforme du Secteur de la Sécurité de l’ONUCI, en collaboration avec la Commission Défense et Sécurité (CDS) de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, ont organisé un séminaire en Leadership Collaboratif destiné à vingt (20) membres de ladite Commission du 18 au 20 juillet 2016 à l’Hôtel de France à Grand-Bassam. L’objectif de ce séminaire était de renforcer leurs capacités en matière de leadership, de négociation et de médiation afin de leur permettre de mener à bien leur mission de contrôle parlementaire.
Cette activité de développement des capacités s’inscrit dans le cadre de l’appui de la FES au renforcement du contrôle parlementaire, particulièrement sur les aspects liés au secteur sécuritaire conformément à la réforme n° 55 de la stratégie nationale de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) qui vise à « Renforcer les compétences et les capacités de la Commission Défense et Sécurité (CDS) de l’Assemblée Nationale. » 
Sous la direction de l’expert-formateur, Dr. Saïd Abass Ahamed, Professeur de Négociation et Directeur de Thinking Africa, les thématiques abordées de façon générale en plénière et en groupes sont : i) les théories et généralités en matière  du leadership ; ii) les débats d’orientation sur les capacités de définir les valeurs et les directives permettant d’assurer la pérennité de la vision ; iii) la gestion de l’intérêt général dans un environnement complexe ; iv) la médiation et les techniques permettant d’obtenir un accord ou un consensus.
 
Spécifiquement, les thèmes ci-après ont été développés : 
1) La définition et la pratique du leadership transformationnel puis collaboratif, 
2) Les stratégies et enjeux de la prise de décision, 
3) Le développement d’une communication équilibrée pour un leadership efficace,
4) La crise de l’initiative, 
5) Le bilan et perspectives de la CDS. 
 
Ce séminaire s’est déroulé par la méthode de présentations théoriques et audiovisuelles, de simulations exercices, d’analyses et discussions, de partage d’expériences et de notes de lectures (bibliographie et journaux). 
Notons que la cérémonie d’ouverture a été marquée par une série de trois (03) allocutions faites respectivement par 1) Monsieur Simon MUNZU, Représentant spécial adjoint du Secrétaire Général des Nations Unies, 2) Monsieur Martin JOHR, Représentant Résident de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) et 3) Honorable Oulatta Gaho dit Pierre, Président de la Commission Sécurité et Défense de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire.

 
Du 30 novembre au 03 décembre 2013, Hôtel de France  Grand Bassam
Formation des membres de la Commission Défense et Sécurité au contrôle démocratique et à la RSS 
 
L’ONUCI au travers de sa division RSS apporte un soutien à la Côte d’Ivoire pour permettre la réalisation des réformes identifiées au travers de la Stratégie Nationale conformément aux Résolutions 2062 (2012) et 2112 (2013). Au travers d’un apport d’expertise, d’un soutien technique et d’un échange d’expérience, la division RSS de l’ONUCI vise à faciliter la mise en œuvre des réformes en ligne avec la stratégie adoptée par le Gouvernement. Un des objectifs principaux de la Friedrich Ebert Stiftung (FES) est d’apporter un appui à l’Assemblée Nationale afin de permettre aux parlementaires de percevoir plus fortement leur tâche. Il s’agit d’une part de replacer l’institution parlementaire au cœur de l’action publique en toute indépendance de l’exécutif et l’amener à se pencher sur des questions majeures qui impactent le quotidien du citoyen ordinaire et d’autre part d’approfondir le débat démocratique. Au sein de l’Assemblée Nationale, la Commission Défense et Sécurité (CDS) peut être amenée à jouer un rôle clé dans le retour de la confiance et de la paix et la sécurité en Côte d’Ivoire.  Il est essentiel que les membres de cette commission soient outillés de façon à pouvoir jouer leurs fonctions de la meilleure des manières. A cet effet, il apparait nécessaire aux membres de la Commission Défense et Sécurité de pouvoir développer leurs aptitudes et connaissances dans le domaine de la RSS et sur les différentes opportunités qui leur sont offertes pour pleinement exercer leurs mandats. Ce présent projet propose ainsi de renforcer les capacités des membres de cette commission dans les domaines liés à la gouvernance, le processus de législation, les fonctions du parlement et plus généralement sur les questions de paix et sécurité notamment la réforme du secteur de la sécurité.
 

23 au 25 juin 2010, Rotonde de l'Assemblée Nationale
Atelier : "Relecture du règlement et des procédures parlementaires"

Dans le cadre du renforcement des capacités des Agents de l'Assemblée Nationale, la Direction des Services Législatifs, en relation avec la Fondation Friedrich Ebert a organisé du mercredi 23 au vendredi 25 juin 2010, un atelier.


08 au 10 décembre 2009, N'Sa Hôtel Grand Bassam
Séminaire : "Le Parlement ivoirien et l’intégration régionale"

Ce séminaire a vu la participation de 20 députés de l'Assemblée Nationale, 03 représentants du Ministère de l'Intégration africaine, 01 représentant du Bureau de la représentation de la Cedeao en Côte d'Ivoire et de 01 consultant sociologue.


28 au 30 septembre 2009 , N'Sa Hôtel Grand Bassam
Atelier : Le Parlement, la sécurité publique et la problématique des armes légères

L'objectif de cet atelier vise d'une part à analyser la prolifération incontrôlée des armes légères et les différents instruments légaux et mécanismes institutionnels en vue d'apporter les réponses appropriées au fléau et d'autre part à améliorer les réponses à la prolifération incontrôlée des armes légères. 25 délégués issus de l'Assemblée Nationale, de la Commission Nationale de lutte contre les armes légères,du Programme de désarmement, du Centre de Commandement Intégré, Rasalao-CI, Pnud, Interpol, encadrés de 5 experts prendront part à cet atelier.


17 au 19 juin 2009, Ivotel Plateau
Atelier: "Réflexions sur la criminalité transfrontalière en Afrique de l’ouest : le rôle des Parlements"

Le but de cet atelier est d'étudier l'impact politique et socio-économique de la criminalité transfrontalière dans la sous-région. Il s'agira également de débattre des nouvelles approches pour combattre ce type de criminalité. L'atelier mettra aussi également l'accent sur la façon dont les parlements peuvent contribuer à l'élaboration des politiques de sécurité et au contrôle du secteur de la sécurité. L'évènement réunira 30 délégués de la Commission et du Parlement de la Cedeao, de parlements d'Afrique de l'Ouest, d'agences sur le secteur de la sécurité ainsi que d'organisations de la société civile d'Afrique de l'Ouest.

Vous etes ici: » Thématiques et Partenaires » Parlement