Friedrich-Ebert-Stiftung Abidjan

08 B.P 312 Abidjan 08
Tél.: 00225 22 43 88 99
Fax: 00225 22 43 87 54
info@fes-cotedivoire.org
www.fes-cotedivoire.org


Friedrich-Ebert-Stiftung (Siège)

FES Berlin
Berliner Haus
Hiroshimastraße 17
D-10785 Berlin
Phone: +49 (0) 30 / 26935-0

FES Bonn
Bonner Haus
Godesberger Allee 149
D-53175 Bonn
Phone: +49 (0) 228 / 883-0
www.fes.de


Partenaires

csci

 

Réconciliation Nationale

Ligne actuelle de travail

à renseigner 

 

Activités 

05 Août 2015
Justice transitionnelle et Rôle des OSC
 
L’ONG PLAYDOO Côte d’Ivoire et la FRIEDRICH-EBERT-STIFTUNG ont organisé ce Mercredi 5 Août 2015 un séminaire sur la Justice Transitionnelle portant sur le thème « DE LA CDVR A LA CONARIV, RÔLE DE LA SOCIETE CIVILE : REALITES ET DEFIS ». Cette activité a réuni des experts de la justice transitionnelle, des Organisations de la Société Civile au sein desquelles les ONG, les organisations de défense des droits de l’homme, des organisations faitières de victimes de la crise post-électorale, généralement impliquées dans le processus d’identification et indemnisation en cours en Côte d’Ivoire, ainsi que le Procureur de la république, des représentants de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et d’organisations de coopération allemandes. Des échanges qui ont lieu, il ressort que le modèle de justice transitionnelle mis en œuvre en Côte d’Ivoire s’appuie sur 4 piliers : vérité, justice, réparation et non répétition. Malheureusement, Les mutations organisationnelles liées au passage de la CDVR à la CONARIV entrainent des problèmes qui minimisent son efficacité. Les OSC en tant qu’interface entre les populations et les pouvoirs publics, ont réaffirmé leur attachement au processus et suggéré des solutions pour une prise en compte inclusive et participative des victimes et de tous les acteurs. Presse AIP

 
Du 07 au 09 octobre 2013, San Pédro
Renforcement des capacités des ONG locales sur des enquêtes et des audiences
 
Malgré les initiatives et les actions, les questions de réconciliation, de réparation et de recherche de la vérité, principaux défis de la CDVR demeurent.  Si à Abidjan, la tâche semble plus facile, ce n'est pas le cas de certaines localités de l'arrière-pays, y compris l'ouest et le centre des zones qui ont été fortement touchée par les affrontements armés, et où les tensions communautaires sont encore perceptibles tandis que les anciens rebelles font ce qu'ils veulent et sont largement encore perçues comme des forces d'occupation. Dans ces zones, les ONG locales ont un rôle important à jouer, notamment dans l'enquête sur les violations des droits de l'homme, et la collecte des témoignages et des audiences, en bref, la recherche de la vérité. Cependant, aucun programme de formation à cet effet a été fournie aux ONG locales - en particulier pas par la CDVR . C'est dans ce contexte que l'ONG Playdoo -CI a lancé le projet de renforcement des capacités des ONG locales dans les techniques et les audiences d'investigation afin de leur permettre de s'impliquer davantage dans le processus de réconciliation nationale . Une sortie de crise réelle ne peut être atteint sans la participation des populations locales , en particulier des zones les plus touchées par le conflit. En Côte d'Ivoire , les villes de Divo , Gagnoa , San Pedro et Tabou Issia sont parmi celles qui ont le plus souffert de la crise . En outre , ces domaines sont connus pour être des bastions de l'ancien régime . Beaucoup de gens dans ces communautés sont hostiles au processus de réconciliation et surtout la recherche de la vérité alors qu'ils perçoivent - pour une bonne raison - les nouveaux et les armées maîtres comme occupants . L'action proposée est de former les ONG locales à San Pedro , Tabou , Daloa , Gagnoa Issia Divo Duékoué sur les techniques appropriées pour les enquêtes et les auditions . 
 

 

07 novembre 2012, Cerap, Abidjan
Atelier FES/CSCI : rôle de la presse dans le processus de réconciliation nationale

Quelle ligne éditoriale la presse ivoirienne peut-elle offrir pour amener la population ivoirienne à la réconciliation et à la cohésion sociale ? Que peuvent faire les média dans le cadre du retour à la cohésion sociale ? Quelle contribution personnelle peuvent attendre les hommes et femmes pour aider à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale? C’est pour répondre à toutes ces interrogations la Convention de la Société Civile (CSCI) en Collaboration avec Friedrich Ebert Stiftung organise un atelier d’information et d’échanges sur la contribution des média au retour de la cohésion sociale.


06 novembre 2012, Cerap, Abidjan
Évaluation et perspectives : cohésion sociale et réconciliation

Le présent atelier a permettra d'évaluer le chemin parcouru et les actions réalisées dans le cadre de la réconciliation nationale, identifier quelle peut être la contribution de la société civile au retour de la cohésion sociale et adopter des recommandations pertinentes pour la réussite du processus de réconciliation actuelle.


18 au 20 septembre 2012, Hôtel Belle Côte, Abidjan
Formation des présidents des plateformes de la CDVR sur la justice transitionnelle

La Friedrich Ebert Stiftung en Côte d'Ivoire organise un atelier de formation sur la justice transitionnelle. Ceci dans le but de d'outiller les présidents des plateformes de la CDVR en vue de faciliter la compréhension du travail de la Commission. Ce partenariat s'inscrit dans le droite ligne du procesus de réconciliation nationale.